•                      -Stavelot et son abbaye

    Stavelot est une des plus anciennes villes de Belgique.
    Situés dans le parc communal de la ville, les vestiges de l'église abbatiale forment le cœur historique de l'ancienne principauté de Stavelot-Malmedy.

    C'est après l'effondrement de l'empire romain dû aux nombreuses invasions barbares du ve siècle, que plusieurs évêques missionnaires vont partir,surtout du sud de la France, pour défricher, cultiver et construire des abbayes qui bien vite deviendront des foyers de culture et de civilisation. 


    C'est ainsi qu'au milieu du VIIème siècle, le roi Sigebert III, fils du bien connu roi Dagobert Ier, confia à Remacle, abbé de la florissante abbaye de Solignac dans le Limousin, la mission d'évangéliser une partie de la forêt d'Ardenne.

                 -Stavelot et son abbaye

    Remacle s'arrêta à Malmunderio (Malmedy), dans la vallée de la Warche, où il érigea un premier monastère en 648.
    Ensuite à Stabelaco (Stavelot), à quelques lieues plus loin, sur les bords de l'Amblève, il en fonda un second en 651.

    Je vous ai conté un épisode de la construction de cette église par Remacle , avec l'histoire du "loup bâté ".     CLIC :    http://clio-se-balade.eklablog.com/a-stavelot-a49864554

     

              -Stavelot et son abbaye

    Fidèles aux règles monastiques des saints Colomban et Benoît les moines s'occupaient principalement de tâches agricoles.


    L'an 1021 vit l'avènement de l'abbé Poppon.
    Grand bâtisseur, Poppon fit construire une imposante église de plus de cent mètres, en présence de l'Empereur d'Allemagne Henri III.
    Cette église abbatiale fut consacrée le 5 juin 1040.

                     -Stavelot et son abbaye 

    Abbaye double mais sous la houlette d'un seul abbé, Stavelot-Malmedy connut de multiples conflits internes car chacune des abbayes revendiquait la préséance sur l'autre.

    Stavelot et Malmedy bénéficiaient d'un isolement propice au recueillement mais cette solitude n'était qu'apparente...

              -Stavelot et son abbaye


    Lieu statégique situé entre les vallées du Rhin et de la Meuse, au sein de tout un réseau de communications reliant Liège, Aix-la-Chapelle, Cologne,Trèves, ce double monastère connut un épanouissement politique et culturel remarquable.

                      -Stavelot et son abbaye

    L'ensemble des 2 abbayes (Malmedy et Stavelot), ainsi que leurs biens et terrains, fut érigée en principauté ecclésiastique, et rattachée au Saint-Empire romain germanique.
    Son chef, qui portait le titre de prince-abbé ou prince-évêque de Liège, disposait de tous les pouvoirs spirituels et temporels.

                   -Stavelot et son abbaye



    Cette autonomie prit fin en 1795 lorsque les troupes françaises révolutionnaires s'emparèrent de la principauté de Liège qui fut alors rattachée à la France.
    Après la défaite de Napoléon à Waterloo, le Congrès de Vienne de 1815 adjugea la ville de Malmedy à la Prusse tandis que Stavelot fut rattaché au royaume des Pays-Bas (Hollande + Belgique).

    L' abbaye,qui avait été embellie et transformée durant des siècles,fut détruite au début du XIXème siècle et dépouillée de ses matériaux utiles.

    Les ruines furent classées en 1958.
    Le site archéologique est fouillé scientifiquement depuis lors par le centre stavelotain d'archéologie en collaboration avec l'université de Liège.

                                  -Stavelot et son abbaye

    Ces campagnes de fouilles ont mis au jour l'extrémité orientale des nefs, le transept, le chœur, le déambulatoire et la crypte extérieure de l'imposante église construite au xie siècle par l'abbé Poppon, ainsi qu' un important matériel archéologique : vitraux, céramiques, monnaies, objets en ivoire, en cuivre et pièces d'orfèvrerie.

                                   -Stavelot et son abbaye


                                       -Stavelot et son abbaye 

            Seuls ces vestiges et la porte d'entrée témoignent aujourd'hui de son importance.

                                   -Stavelot et son abbaye

     

    La cité de Stavelot,quant à elle, continua son petit bonhomme de chemin et évolua progressivement vers une ville de plus d'importance, grâce à plusieurs événements : le carnaval du Laetare et les Blanc Moussis , l'essor du tourisme dans une belle région boisée et verdoyante en été ( Guillaume Apollinaire et d'autres artistes passèrent par Stavelot) , promenades de toutes sortes, tandis qu'en hiver les pistes de ski sont toutes proches , le développement du circuit automobile de Spa-Francorchamps, etc...


               -Stavelot et son abbaye

     

    L'abbaye elle aussi contribue à l'essor de la ville en ayant incorporé des musées, des salles de spectacles et autres, dans des bâtiments reconstruits : voir :      ----------->

                                                 http://www.abbayedestavelot.be/hp/fr/hp.asp


                -Stavelot et son abbaye


    Les articles concernant l'exposition temporaire consacrée à Robert Doisneau ainsi que ceux concernant les expositions permanentes relatives à Guillaume Apollinaire et au circuit automobile de Spa-Francorchamps paraîtront un peu plus tard.

     


    votre commentaire
  •        

                      Upload images

       Nous y voici,avec ces curieux personnages !


      A savoir, avant de lire la suite....

    Laetare : source : wikipédia "adaptée" ...

    Il semble que, dès l'antiquité chrétienne, le quatrième dimanche de carême (ou le 3ème dimanche avant Pâques) , dit dimanche de Lætare, ait revêtu le caractère particulier d'une pause au milieu du carême .

    Le nom provient du verbe latin "laetare" : se réjouir. 

      La liturgie romaine marque une pause au milieu du temps de pénitence avant Pâques et viserait ainsi à mieux faire entrevoir la joie qu'elle prépare,et à donner courage pour les dernières étapes à parcourir et à rendre grâce pour les oeuvres déjà accomplies. 

                           Upload images

      La célébration carnavalesque du Laetare est apparemment propre au folklore belge d'expression francophone ou germanophone, comme les "Chinels" à Fosses-la-Ville (à 2 pas de chez moi),les Ours à Andenne, à La Louvière,La Roche-en-Ardenne,Welkenraedt,Chapelle-lez-Herlaimont,Tilff,... 


    Mais le carnaval de Stavelot du Laetare , avec les Blancs Moussis ,est le plus célèbre. 

    Stavelot, ville d'histoire et de folklore, accueille chaque année, le 3e dimanche avant Pâques, des milliers de visiteurs pour participer aux réjouissances carnavalesques du Laetare.

      Animées par des centaines de "Blancs Moussis" , vêtus de la cape et du capuchon blancs, affublés d'un long nez rouge , et entourant leurs géants et les chars souffleurs de confettis, ces festivités durent trois jours (du samedi au lundi soir).  

                          Upload images


      L'origine des Blancs Moussis serait due, selon la légende, à un édit du prince-abbé G. de Manderscheidt qui, en 1499, interdit à ses moines de participer aux réjouissances carnavalesques. (A l'époque,l'abbaye de Stavelot dépendait du Prince-Evêque de Liège, qui gouvernait une principauté au nom du Saint-Empire romain germanique). 

    Les Stavelotains, en guise de protestation contre cette mesure sévère,rappelèrent leur présence en s'affublant d'un capuchon et d'une grande robe imitant la tenue religieuse. 

    Sur une nouvelle intervention énérgique du prince-abbé , ce vêtement parodique fut interdit, mais la population le remplaça par un autre, blanc celui-là, rappelant encore d'assez près le costume monacal et le compléta par un masque hilare au long nez rouge.  

      Ainsi naquirent, vers 1502, les Blancs Moussis de Stavelot. 

                  Upload images



      Toute légende même inventée, repose sur un fond de vérité.

    Il est vrai que vers la fin du Moyen Age, la rigueur monastique connut un relâchement notoire et que les excès en temps de carnaval obligèrent plusieurs princes-abbés à interdire mascarades et déguisements. 

    Notez également que la simplicité de ce costume en a fait jadis, un déguisement fort répandu en Wallonie et dans une partie de l'Europe pour devenir , aujourd'hui, spécifique à la cité Stavelotaine.

      Au 19e siècle, les fêtes carnavalesques de la Mi-Carême prirent de plus en plus d'ampleur et virent chaque fois une participation plus ou moins importante des Blancs Moussis. 

    En 1947, les Blancs Moussis créent une confrérie dirigée par un chapitre très actif et doublée d'une Chevalerie d'Honneur dont font partie d'importantes personnalités belges et étrangères.

    Depuis cette date, le rôle des Blancs Moussis dans la vie de la ville s'est amplifié considérablement.   

      Les Blancs Moussis , tels les Gilles de Binche, ne se produisent en Belgique,que dans leur ville: Stavelot.

                    Upload images

    Par contre , ils sont devenus les ambassadeurs dynamiques du folklore belge en tant qu'invités d'honneur à différents carnavals un peu partout en Europe. 

      Les Blancs Moussis comptent actuellement 210 membres, une société de musique "L'émulation" (environ 35 membres habillés en Blancs-Moussis), et également 1 ou 2 chars soufleurs de confettis. 


      Le cortège carnavalesque n'est pas formé uniquement par les Blancs Moussis ; d'autres groupes se produisent dans les rues avant que n'arrivent "les vedettes" super taquines, leur fanfare   et les chars souffleurs.

    Parmi les clips vidéos trouvés pour illustrer ce carnaval, j'en ai choisi un qui me semble correspondre le mieux à ce que j'ai vécu il y a quelques années.

    Attention à vous ! Vous aurez peut-être des confettis qui tomberont de vos vêtements après l'avoir regardé    !

                                                    


       A BIENTOT POUR LA SUITE DE LA VISITE DE CETTE PETITE VILLE.... :

    Stavelot et son abbaye : clic : http://clio-se-balade.eklablog.com/stavelot-et-son-abbaye-a50154744



    votre commentaire
  •  

    Stavelot est l'une des plus anciennes villes de Belgique.

    Sa fondation remonte à 648 lorsque Saint Remacle,moine limousin,fut chargé par Sigebert,roi des Francs, de l'évangélisation d'une région de l'Ardenne.

    Ce fut une ville de grande importance grâce à la construction de son abbaye et au rayonnement de celle-ci.

    Voici le cadre verdoyant et boisé dans lequel se trouve cette charmante petite cité.

                  Upload images

     

                  Un bien joli marché, qui ce jour-là, avait un air de Provence. 

                Upload images

                     

    Stavelot est une petite ville tranquille...quoique ...on voit des loups partout.

    Sur des fontaines , sur des abreuvoirs et/ou anciens lavoirs , sur des affichettes collées aux fenêtres des maisons, bizarre ....!

                 Upload images

     

                                     Upload images

     

     Upload images              Upload images

     

     Upload images     Upload images

     

     Et puis,l'impression bizarre qu'on est observé d'un peu partout ...

    OH ! Des masques placés sur les maisons nous regardent d'un peu partout.

             Upload images

     

              Upload images


    En fait,Stavelot est une petite ville remplie de légendes qui rythment sa vie tout au long de l'année.


                                                EN CE QUI CONCERNE LES LOUPS :

    En wallon,Stavelot signifie "Etable du loup",en se basant sur la légende de Saint Remacle et de la construction de l'abbaye. 

                           SAINT REMACLE ET LE LOUP

    Quand Remacle vint au pays, qui devait s'appeler plus tard Stavelot,

    il avait pour mission de construire une grande abbaye.

    Mais le malin   voyait d'un mauvais oeil cette mainmise sur l'Ardenne sauvage.

    Remacle avait un petit âne gris qui, du matin au soir, trottait des carrières au chantier,
    portant les pierres dans deux grands paniers qui lui battaient les flancs.

    Un jour, le diable se transforma en méchant loup, se jeta sur le petit âne et l'égorgea.

    Remacle, le bâtisseur, se trouvait à proximité.

    Il enjoignit au diable-loup de prendre la place de son porteur, lui endossa les paniers, et les pierres continuèrent à s'entasser sur le chantier de l'abbaye en construction.

    Voilà comment s'explique la présence d'un abbé et d'un loup bâté dans le blason de Stavelot,ainsi que les affichettes sur les fenêtres.

    Dans les bâtiments restaurés de l'ancienne abbaye se tiennent des expositions,dont certaines rappellent les loups, ou des activités en rapport avec ce thème.

    L'abbaye,je l'évoquerai plus tard,mais j'y ai photographié ces 2 éléments :

                                             Le loup bâté

           Upload images


         L'abbé Remacle,bien en chair,...après ses grands travaux 

                     Upload images

     

    En ce qui concerne les masques au nez rouge....un peu de patience !

             **  L'une des affichettes rappelle la chanson de Philippe Lafontaine :

                                   "Coeur de Loup"

         

     

      ** Les loups m'ont fait penser à cette superbe chanson de Serge Reggiani :

                                        "Les loups sont entrés dans Paris"  

          

     

       A BIENTÔT POUR LA SUITE : CLIC : http://clio-se-balade.eklablog.com/stavelot-le-carnaval-du-laetare-et-les-blancs-moussis-a49911866

     


    votre commentaire
  •  

    La province de Liège est située le plus à l'est en Belgique.

    C'est une province qui présente énormément de dénivellation.

    S'y trouve le point culminant de la Belgique :

    le "Signal de Botrange" : 694 mètres par rapport au niveau de la mer.

     

    Hebergeur d'image

     

     HUY  :  http://clio-se-balade.eklablog.com/huy-c18212935

     STAVELOT  :  http://clio-se-balade.eklablog.com/stavelot-c23175263

    LE CHATEAU DE MODAVE : http://clio-se-balade.eklablog.com/le-chateau-de-modave-c18212939

    PROMENADE A VERVOZ  : http://clio-se-balade.eklablog.com/promenade-a-vervoz-c18541788

     


    votre commentaire
  • Peut-être, à partir de demain, entendrez-vous parler du grand prix de Belgique automobile de formule 1, soit les 24 heures de Spa-Francorchamps.

    Par le plus grand des hasards, nous en étions à environ 10 km, en nous rendant, hier, jeudi, à Stavelot, dans le but de visiter des expositions qui se tiennent dans l'abbaye de cette ville.

    Une carte, ça parle ...    

    Stavelot et Spa se situent dans la province de Liège. 

             Upload images

                      Upload images

     

         Voici l'un des paysages photographiés hier ... 

          Upload images

                               et voici le circuit automobile vu du ciel ...

                  Upload images

                                  ainsi que le schéma du parcours ...  

                              Upload images

     J'en reviens à notre projet de visites.

     En fait je voulais parcourir l'exposition consacrée à Robert Doisneau avec des clichés inédits,

    exposition qui se tient jusqu'à la fin du mois de septembre dans des salles de l'abbaye de Stavelot.

    Cette abbaye est en cours de restauration et c'est aussi un chantier de fouilles. 

             Upload images

             Upload images

     

    D'autres salles sont consacrées au passé de l'abbaye, mais également à Guillaume Apollinaire, qui séjourna quelques mois à Stavelot.

                               Upload images

    Une autre exposition permanente retrace l'histoire des véhicules et particulièrement des voitures de compétition.

                              Upload images

    Bien évidemment, j'ai tout visité et pris un monceau de photos, mais ce sera pour plus tard.

    Je suis opposée au déploiement de pollution que génèrent les courses automobiles, mais je dois avouer que je suis fascinée par le design de ces voitures, ainsi que par celles qu'on nomme "les ancêtres" !

                                 BON WEEKEND A TOUTES ET A TOUS.    

     Pour la suite : CLIC : http://clio-se-balade.eklablog.com/stavelot-les-ardennes-belges-a49779308

    Pour revenir à l'accueil : clic : 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique