• Pour " Imagecitation 15 " chez Jazzy

     

       J'avais écrit cet article avant les attentats à Paris, vendredi soir (13 novembre) .

                                              

                              Pour " Imagecitation 15 " chez Jazzy

     

    ** Jazzy nous propose un 15ème défi  "Imagecitation" et c'est ICI.

    Habituellement je trouve une photo pour illustrer une citation. Cette fois-ci , rien !

    Donc, je me lance dans l'exercice inverse : écrire ce que je ressens en voyant une photo, cette photo : 

     

             jazzy 15

     

                              Cette photo m'a directement frappée ...  

     

    ** Un regard sur le monde ... avec toutes les nuances de la vie. Toutes les nuances de nos sentiments

    aussi.

    Du noir au gris foncé, au gris clair, tel que je ressens notre monde actuellement, en pleine mutation.

     

       De la couleur aussi dans nos vies, certes, mais beaucoup de rouge, comme celle du sang, hélas.  

     

    Ces impressions, cette atmosphère m'ont fait penser à la chanson de Jean-Jacques Goldman :    

                      " Entre gris clair et gris foncé "    

     

            

     

     

          Décolorés, les messages du ciel

          Les évidences, déteintes au soleil  

          Fané, le rouge sang des enfers

         L'Eden, un peu moins pur, un peu moins clair

         Souillé, taché, le blanc des étendards

         Brûlé le vert entêtant de l'espoir

         La sérénité des gens qui croient

          Ce repos d'âme qui donnait la foi  

         Organisés, les chemins bien fléchés

        Largués, les idoles et grands timoniers

        Les slogans qu'on hurle à  pleins poumons

         Sans l'ombre, l'ombre d'une hésitation

          Télévisées, les plus belles histoires

       Ternis, les gentils, troublants, les méchants

         Les diables ne sont plus vraiment noirs  

         Ni les blancs absolument innocents  

              Oubliées, oubliées

       Délavées, nos sages années, programmées

           Entre gris clair et gris foncé  

        Scénarisées, les histoires d'amour

       Tous les "jamais", les "juré", les "toujours"

        Longue et semée d'embûches est la route

         Du sacré sondage et du taux d'écoute

         Psychiatrisées, l'amitié des romans

         Celle des serments, des frères de sang

         Les belles haines qui brûlaient le cœur

          Contrôlées à  travers un pacemaker  

             Oubliées, oubliées

        Délavées, nos sages années, programmées

            Entre gris clair et gris foncé

     

                    jazzy 15

             

                      ** La porte de pierre qui domine le paysage ...

            Ma pensée va ici et là, se pose, reprend son cours ...

                       -  "La Porte Etroite" d'André Gide   ...

                 -  André Gide  ... Une citation qui me plaît :        

      "Quand je cesserai de m'indigner, j'aurai commencé ma vieillesse."

                Il y en a d'autres , ICI

     

                             

                           Merci Gisèle pour ces défis ! 

     

               

     

                          "Joie de Vivre" ( PBA de Lille ) - Sous le soleil ...

     

     

    « A mes amis français - 14 novembre 2015Pour Mildéfis n° 168 : Un sentier, un chemin »

  • Commentaires

    9
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 17:30

    le monde est en péril

    8
    Lundi 16 Novembre 2015 à 18:42

    de circonstance malheureusement, bonne soirée à toi

    7
    Lundi 16 Novembre 2015 à 14:24
    LADY MARIANNE

    oui la tristesse , la compassion après ces attentats-
    peut-on dire plus jamais ça ?
    la France en péril ! résistons avec vous pays amis !!
    bisous !!

    6
    Lundi 16 Novembre 2015 à 07:54

    tristesse, et abattement devant cette horreur et cette folie furieuse. bisous

    5
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 23:08

    Tu as bien su exprimer la tristesse de des jours à venir.

    Bonne soirée.

    4
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 20:41
    colettedc

    Magnifique participation à ce défi, Francine ! Mille bravos ! C'est tout à fait dans le ton ! J'♥ beaucoup, beaucoup !

    Douce fin de ce jour à toi,

    Bisous♥

    3
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 19:46

    Bonsoir Francine...  noir deuil pour la France en ces instants de folie meurtrière, rouge le sang versé, pour ces familles endeuillées le ciel restera gris un bon moment....  oui nous devons nous indigner pour savoir rester vivants dans nos façons d'exister n'en déplaise à certains détraqués arriérés !!  Merci, bises de JB

    2
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 17:53

       

             Comme la Tour Eiffel, restons debout malgré nos larmes !

    1
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 17:47

    Merci beaucoup pour ta participation , j'aime beaucoup la référence à la chanson  de Goldmann "entre gris clair et gris foncé " et la citation d'André Gide revêt elle aussi une teneur toute particulière après ce que la France a vécu .

    Tu as bien fait de te lancer dans l'exercice inverse il est parfaitement réussi .

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :