• L- Les Monts de Flandre-Godewaersvelde et la vie frontalière.

     

     L- Les Monts de Flandre-Godewaersvelde et son folklore.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Godewaersvelde se situe dans la moitié gauche supérieure de la carte tout au dessus.

    Ce village est fort proche de la frontière belge et fut un centre particulièrement important de la fraude transfrontalière.

    Mais avant d'évoquer ce qui fait maintenant partie du folklore local,tout autant que la mémoire d'un passé pas si lointain, je voudrais rappeler un autre passé.

    Tout près de ce village , se trouve l'un des nombreux cimetières britanniques qui nous rappellent combien cette région a souffert au cours des 2 guerres mondiales.

    " Il avait vingt ans en 1915 et on l'a dépossédé de sa jeunesse et de son avenir. "    - Jacques Tardi -

    L- Les Monts de Flandre-Godewaersvelde et son folklore.

     

     

     

     

                   

     

     

     

     

     

     

      

    L- Les Monts de Flandre-Godewaersvelde et son folklore.

     " Tout ce qui rappelle le passé ramène la mémoire vers ces années terribles      qu'on ne devrait jamais oublier "           - Stefan Zweig -

     

                  

     

       GODEWAERSVELDE... nom imprononçable ou presque , lol !

    Ces fléchages de promenades et randonnées résument ce que fut l'un des aspects du passé de cette région si proche de la frontière belge.

    L- Les Monts de Flandre-Godewaersvelde et son folklore.

     

    L- Les Monts de Flandre-Godewaersvelde et son folklore.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ** Pour rappel à propos de cette frontière fluctuante au cours des siècles

                      mais figée en 1815.   

     

    Tout au bas de cet article, je vous envoie vers un musée très particulier :

    "Le Musée de la Vie Frontalière" .   

     

    Après notre randonnée au Mont des Cats, j'avais prévu d'aller nous restaurer dans l'un des 3 estaminets qui se trouvent dans Godewaersvelde et qui sont typiques de la région.

    L'un d'eux porte le nom de "Blauwershof " : "Repaire des fraudeurs" .

    Un autre évoque  une spécialité du Nord/Pas-de-Calais : le potjevleesch.

    Notre choix s'est porté sur ce dernier : "Au roi du Potje Vleesch " .

    Situé au coeur du village,cet ancien abattoir, reconverti en estaminet

    et en boutique, sert de nombreuses spécialités régionales flamandes.

    Au mur, des témoins du passé de la région.

    La cuisine y est rustique, mais bien présentée et généreuse.

    Les plats de viande valent le détour .

    Et un magasin de produits locaux est attenant au restaurant.

    Nous y avons bu la bière du géant "Henri le Douanier".

      

    Nous avons d'abord goûté aussi au fameux potjevleesch qui se sert traditionnellement froid, accompagné de frites, de cornichons et de salade:délicieux !

    Et ensuite,nous avons pris un plat de viande.

    Le potje vlessch est un plat flamand qui signifie "viande en pot" .

    C'est un mélange de 3 viandes ou 4 viandes blanches en gelée.

    Vous pouvez changer les types de viandes à votre guise ainsi que la garniture aromatique, en fonction de vos goûts.

    A préparer la veille pour le lendemain.

    Celui auquel nous avons goûté avait le grand avantage de ne plus comporter d'os , fort peu de gélée et beaucoup de viande .

    Une recette qui me paraît bien convenir ...

    http://www.cuisineaz.com/recettes/potjevleesch-46292.aspx

     

    Pour la zic ,un incontournable du Nord....!!!!!

    "Quand la mer monte" par Raoul de Godewaersvelde.

     

     ** Et voici donc ce fameux musée de la vie frontalière  :   

    hostingpics.net

     

    hostingpics.net

     

    Il était une fois une collection d’objets : des bornes, des documents, d’anciens costumes de douaniers, des outils, des machines à hacher le tabac, des bourles, des blattes, un ancien comptoir d’estaminet, des vieilles enseignes, des cartes postales,des lits d’embuscade, des galoches à talon amovible, des sondes, une photo de Cartier-Bresson, des gravures,des chausse-trappes…

    Cet inventaire à la Prévert, c’est le recensement de tout un monde disparu, le monde de la frontière.

    Le musée de la vie frontalière présente cette collection qui prend tout son sens à Godewaersvelde, ville frontière dont certains habitants étaient fraudeurs, d’autres douaniers mais tous vivant en Flandre.

    Le musée vous propose un parcours scénographique qui présente ces objets de façon documentaire et accessible à tous.

    A l’accueil, chaque visiteur se voit remettre une plaquette illustrée en couleurs qui le guide de façon ludique.

    On se prend au jeu proposé d’autant plus qu’une surprise attend chaque participant à l’issue de sa visite.

    Au début du parcours, c’est l’histoire de la frontière qui est contée et si le visiteur veut regarder aussi par le petit bout de la lorgnette les pièces présentées, c’est le quotidien de la vie frontalière qui apparaît à travers les anecdotes liées à certains objets ou documents présentés.

    D'autres salles complètent ces premiers éléments de ce que l'on peut trouver dans le musée.

                                          ** BONNE PROMENADE ! **

     

    RETOUR AU MENU PRINCIPAL : 

    http://clio-se-balade.eklablog.com/les-monts-de-flandre-ses-moulins-ses-villages-et-autres-sujets-qui-von-c18214723

    « Le carnaval de Venise se poursuit à Annevoie - 2 - M- Les Monts de Flandre-Saint-Jans-Cappel. »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :