• H- Moulins du Nord - Hondschoote - La ville - Les moulins **

    NORD-PAS-DE-CALAIS  

    Toujours en ribote dans les Monts de Flandre et environs,voici Hondschoote à la limite nord des Monts de Flandre.

     C'est une ville frontalière au passé bien plus riche que ne le montre le village aujourd'hui.

    VUE DU VILLAGE DE HONDSCHOOTE  

    Ayant une petite soif , nous nous y sommes arrêtés.
    Nous sommes arrivés sur la place principale,qui,à elle seule,résume l'histoire de cette localité.

    RETOUR AU MENU PRINCIPAL : 

    http://clio-se-balade.eklablog.com/les-monts-de-flandre-ses-moulins-ses-villages-et-autres-sujets-qui-von-c18214723

    Celle-ci est traversée par une route qui correspond à peu près à une ancienne voie romaine , voie qui fut probablement empruntée par Attila lors de l'invasion des Huns en 449 .
    Il est fort vraisemblable qu'il ait établi là un camp fortifié ,à l'origine du nom de la ville (hundescota = enclos des huns).

    EGLISE 1

    Au Moyen Age,la ville fait ensuite partie du comté de Flandre .
    En 1373 , le comte de Flandre octroie une charte à la ville, établissant le droit de commerce et autorisant un sceau de qualité sur la production de la sayetterie, tissage d'un sergé de laine assez léger et peu coûteux.
    L'âge d'or de la ville de Hondschoote allait commencer...

    Alors, comme je n'y connais rien en tissages et tissus,j'ai cherché la définition de ces différentes appellations :il n'est pas obligatoire de tout lire , mais je sais qu'il y en a parmi vous qui sont des spécialistes dans ces domaines.

     
                                     **************************

     
    On utilise le qualificatif de sergé, pour un vêtement réalisé en serge.
    Le serge est l'une des trois sortes principales de tissage.
    Ainsi, le serge désigne l'ensemble des textiles élaborés par un type de tissage qui se caractérise par la présence de côtes obliques sur l'endroit et est uni sur l'envers.
    Le mot « serge » désigne aussi la laine tissée.

    Quant à la sayetterie ,c'est la fabrication des étoffes appelées sayes et sayettes ; fabrication des étoffes de laine pure ou mélangées d'un peu de soie ou de poil.
    C'est aussi le nom donné parfois à toute espèce d'étoffe de laine .
    Et le fil de sayette , c'est du fil de laine peignée et filée , ou mélangée d'un peu de soie et /ou de poil ,qui servait à faire des tissus et toutes sortes de travaux de mercerie.

     
                                      *************************

     En bref , après toutes ces explications , ce qui a fait la prospérité de Hondschoote , c'est le tissage d'étoffes de laine .
    Au début des années 1500, la majorité de la laine d'Angleterre était envoyée à Calais pour être tissée dans le nord de la France et en Flandre.

    Durant 2 siècles , Hondschoote fut la capitale mondiale du textile.
    Connue dans le monde entier grâce à la qualité de ses produits tissés, cette ville drapière exportait ces étoffes légères de laine à travers l'Europe, au point de devenir la référence ultime : en italien, la saye se dit "ondiscotta" , et "Hondschutt" en allemand.


    Cependant les guerres , les épidémies et les incendies amenèrent le déclin de la ville.
    De 15.000 habitants au milieu du XVIe siècle, la ville passa à 2.000 en un siècle ; elle finit par abandonner le textile vers 1715.

     
                                       ***********************

     De cette période de richesse restent des bâtiments prestigieux, symboles de la puissance économique de la ville ; en voici quelques-uns .


    ** L' Hôtel-de-Ville , construit de 1555 à 1558 , manifestation de l'autonomie municipale par rapport au pouvoir seigneurial.

    HONDSCHOOTE MAISON


    C'est un mélange de styles gothique et renaissance, dont les décorations sont les témoins de la prospérité de cette ville .

    Il subit les mêmes vicissitudes que la ville et dut être restauré en 1583 et au XIXe siècle.
    La façade de pierre est sobrement sculptée .

     Les murs sont de briques, les pignons ( le long des bords de la toiture ) sont à à redents (pignon saillant dont l'extrémité est découpée en gradins ) , et les fenêtres encadrées par des arcs .
    A cela s'ajoute une tour surmontée d'un clocheton à bulbe.

     Autre signe de richesse qui s'ajoute aux pierres de la façade, l'Hôtel-de-Ville est entièrement couvert d'ardoises , matériau qu'on ne trouve pas en Flandre littorale.

                                       ***********************

     ** L'église Saint-Vaast , bâtie en 1513 .

     L'Eglise se voit de loin.Voici la tour, haute de 82 mètres.

      EGLISE 2
    Cette tour fut préservée lors de l'incendie de 1583, qui ravagea une partie de la ville et de l'église , et porte sur l'un de ses piliers la date de 1513.
    Le reste de l'édifice fut relevé entre 1583 et 1620.

     L'ensemble est harmonieux : la flèche ajourée lui confère une certaine légèreté malgré la taille imposante de l'édifice.

    De superbes vitraux ornent cet édifice.

     Il ne manquait que le soleil pour faire de plus belles photos .

    VITRAUX 1

     

    VITRAUX 2

    Les révolutionnaires ayant réquisitionné les cloches pour les fondre, ce n'est qu'en l'an 2000 qu'un nouveau carillon composé de 61 cloches le remplaça.
    Voici 3 cloches qui se trouvaient à l'intérieur de l'église .

    HONDSCHOOTE EGLISE CLOCHES

                                      ***********************

     
    ** Près de l'église, voici la fontaine offerte à la ville en 1835 par Alphonse de Lamartine,dont la soeur résidait à Hondschoote et qui était lui-même député de Bergues.  

    MONUMENT OFFERT A LA VILLE PAR LAMARTINE


                                      ***********************

    ** Monument commémoratif de la Bataille de Hondschoote (1793) , inauguré en 1893.

    La bataille de Hondschoote, du 6 au 8 septembre 1793, au cours de la Révolution, est un événement majeur qui sauva la jeune république française.

     Lors de celle-ci ,une armée de volontaires patriotes français remporta la victoire sur une armée envoyée par le roi d'Angleterre (renforcée par des troupes hanovriennes et autrichiennes), destinée à s'emparer de Dunkerque ; celle-ci serait alors devenue une tête de pont avant d'envahir la France républicaine et révolutionnaire.

    Monument commémoratif de la bataille de Hondschoote

                                                                                      *******

     

                             LES MOULINS DE MON COEUR -NOORDMEULEN STEENVOORDE         Au pays des moulins.


    Hondschoote possède deux moulins particulièrement intéressants qui sont les derniers témoins de l'époque où de nombreuses ailes brassaient l'air de la bourgade.


    ** Le noordmeulen (moulin du nord) porte sur l'une des poutres maîtresses la date de 1127.

    HONDSCHOOTE NOORDMEULEN RR 2


    Sur les poutres ont été gravés les noms des meuniers, ainsi que des dates marquantes.
    C'est probablement le plus ancien moulin d'Europe.
    En 1982 ,il devint propriété communale et fut restauré en 1988 .
    Sa cabine de bois repose sur un pivot de pierre.
    Il a cessé de tourner en 1959.

    HONDSCHOOTE NOORDMEULEN RR 1


    ** Quant au Spinnewijn ou Moulin de la Victoire , c'est un moulin historique.

    HONDSCHOOTE MOULIN DE LA VICTOIRE (SPINNEWIJN)

    En 1793 ,il fut un élément essentiel aux troupes révolutionnaires françaises pour
    remporter la victoire contre une armée de coalisés (voir plus haut) , en servant notamment de poste de guet et d'infirmerie.

    Détruit durant cette bataille, le moulin a été reconstruit à l'identique (en bois, sur pivot) lors de la commémoration du bicentenaire de la bataille, en 1993.

    HONDSCHOOTE - MOULIN DE LA VICTOIRE

    Cette bataille fut à l'origine de la création de la gendarmerie nationale française.

    Le nom de Hondschoote figure en premier à l'avers du drapeau officiel . 

    Liens : 

    Au Nord,Hondschoote est inscrit dans l'Histoire de France (Overblog "Le Grimoire") : CLIC
     
     
    Hondschoote : L'acte de naissance de la gendarmerie : CLIC
     
     
    Le moulin Spinnewijn , moulin de la victoire : CLIC
     

    RETOUR AU MENU PRINCIPAL : 

    http://clio-se-balade.eklablog.com/les-monts-de-flandre-ses-moulins-ses-villages-et-autres-sujets-qui-von-c18214723

    « " La promenade " - Théo Van RijsselbergheW - Monts de Flandre [59] et Moulins du Nord : fin. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :