• En Côte d'Opale: Etaples et ses alentours

  •  

             Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    LIENS : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89taples

    http://www.pasdecalais.fr/Nos-defis/Le-Port-d-Etaples/Historique-du-site

    http://www.etaples-sur-mer.net/index.php?file=News        

    ** La ville d’Etaples est une ancienne ville avec des petites rues très très étroites en certains endroits.

    En témoignent aussi de petites maisons, certaines typiques des maisons de pêcheurs;  la pêche fut jusqu’à il y a peu, la principale activité de la localité.

    Bénéficiant d’une situation idéale dans l’embouchure de la Canche,la ville d’Étaples s’est toujours développée autour des activités portuaires.

    Le secteur de la pêche s’est étendu à Étaples jusqu’au 19ème siècle, où le port abritait une flottille de pêche et de commerce florissante, on pouvait même y prendre le bateau pour aller en Angleterre !

    Voyez ces anciennes photos : http://histopale.net/les-archives/etaples/la-peche-les-pecheurs/ 

    ET ICI DE SUPERBES VUES PANORAMIQUES : VOIR CE LIEN :

    http://www.etaples-sur-mer.net/index.php?file=Page&name=panoramiques

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer. 

    La situation du port, dans l’estuaire de la Canche, fait en sorte que l’arrivée des chalutiers et autres grands bateaux dans le port, est tributaire des marées et donc du moment de la marée haute.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer. 

        La voici peinte par Eugène Boudin en 1890.

      Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres. 

     

    Du fait de l’accroissement de la taille des navires et de l’ensablement de la Baie de Canche, l’accès au port s’est réduit. 

    Les navires ont migré vers le port de Boulogne-sur-Mer dont l’accès, lui, ne dépend pas des marées, et permet donc de débarquer le poisson à heure fixe en fin de nuit, ce qui n’est plus possible tous les jours à Étaples. 

    Les poissons fraîchement pêchés par des marins étaplois sont rapidement transportés de Boulogne à Etaples par voie de chemin-de-fer, et vendus le matin, sur le quai du port par des femmes de la famille des marins.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer. Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Et j'ai osé ....acheter des bulots frais, les cuire en arrivant chez nous un peu plus tard,

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    les déguster ... Mon mari s'est régalé !

    Assiette avec juste quelques jolies coquilles vides , pour la photo

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

     

              Il existe aussi plusieurs poissonneries près du port.

    Etaples et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

     Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

                                                     Bon appétit !

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.  

    ** Le port de plaisance. 

    Vu l’importance économique que représentait la pêche pour la ville d’Étaples, il était nécessaire de trouver des solutions de reconversion.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer. 

    C’est pourquoi ont eu lieu des investissements pour développer et dynamiser le tourisme, améliorer le port de plaisance, en rénovant les chantiers navals, la zone de carénage, et en aménageant des lieux spécifiques pour la réparation de moteurs, le lavage des bateaux, l’accastillage. 

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

     

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

     

    ** La Canche est un fleuve côtier français du Pas-de-Calais, long de 88 kilomètres.

    Bien que la longueur de son cours soit modeste, la Canche bénéficie de l'apport de nombreux affluents et d'un débit élevé. Sa vallée a été le témoignage, depuis le moyen âge,de la mise en valeur, par les hommes, d'un milieu humide.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Canche_(fleuve) 

    ** La réserve naturelle de l’estuaire et de la baie de la Canche.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_naturelle_de_la_Baie_de_Canche

    Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer. 

    Cet ensemble a été le premier site à faire partie du Conservatoire français du littoral qui est une zone protégée.

    Le milieu naturel est essentiellement représenté par des dunes littorales qui abritent une flore variée (485 espèces) et une faune très riche.

     Etaples - Le port, la Canche, et les produits de la mer.

     

     **  Etaples - Curiosités.

    Pour moi, amoureuse des moulins, quelle belle surprise, au détour d'une rue, d'apercevoir ce moulin ! 

                      Etaples.

    Etaples.

                                 Etaples.

    Etaples.

                       Etaples.

     

    ** Au début du 19ème siècle, s’est déroulée à Etaples une partie des préparatifs de l’expédition napoléonienne contre l’Angleterre.

    De 1803 à 1805, Napoléon Ier réunit une puissante armée tout le long des côtes de la Manche dans le but d'envahir l'Angleterre. Ce fut le célèbre Camp de Boulogne. Pendant deux ans, les troupes de l'armée du maréchal Ney stationnèrent dans la ville d'Étaples et ses proches environs.

    L’Empereur vint plusieurs fois à Étaples pour y passer ses troupes en revue.

    Etaples.

    Etaples.

    Etaples.

                                           Etaples.

      

    ** Plusieurs peintres illustrèrent Etaples et la Côte d’Opale notamment au 19ème siècle.

          Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    Une petite exposition rappelait cet engouement des peintres impressionnistes, entre-autres, pour les scènes de mer, de 1885 à 1920.

    Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.           Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

     Ils trouvent sur les bords de Canche un site remarquable, à l’abri de l’industrialisation naissante que connaît le reste du territoire à cette époque.

          Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

     Le développement d’un foyer artistique à cet endroit correspond également à l’essor de la peinture de plein air qui incite les artistes à sortir de leurs ateliers.

       Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

                Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres. 

    Les thèmes ne restent cependant pas limités aux paysages ou au développement des stations balnéaires, mais concernent également l’activité du port et la vie des marins.

      Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

              Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    Cette préoccupation pour le quotidien des pêcheurs et de leurs familles rejoint l’intérêt croissant pour les classes laborieuses, manifestation caractéristique de la fin du 19ème siècle.

    Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.  

            Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

     

                         Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres. 

                           Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

                          Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

                 Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

         Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    L’un des peintres les plus connus est Eugène Boudin (lien) qui vécut un moment à Etaples.

     Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

                                  Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

                                   Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

     

       Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

      Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    Prochaine étape : Le Touquet: http://clio-se-balade.eklablog.com/le-touquet-a100179515                                             

                                    Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres. 


    12 commentaires
  • ARTICLE PRECEDENT  : Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.

    http://clio-se-balade.eklablog.com/etaples-la-canche-le-port-la-peche-la-ville-et-ses-peintres-a99871490

     

    C'est le "Pont rose" qui relie Etaples au Touquet, enjambant l'estuaire de la Canche.

          Le Touquet

    Le Touquet-Paris-Plage est située sur la Côte d'Opale, au sud de Boulogne-sur-Mer, au bord de la Manche et à l'embouchure de la Canche.

          Le Touquet

    Elle bénéficie d'une très vaste forêt, d'un important patrimoine architectural de style anglo-normand et de vingt-et-un bâtiments protégés au titre des monuments historiques qui en font la station balnéaire française la plus titrée.

    La station doit son surnom de Paris-Plage en 1882 à Hippolyte de Villemessant, directeur-refondateur du quotidien Le Figaro, puis sa création et son développement à deux hommes : le Français Alphonse Daloz et le Britannique John Whitley. Elle est érigée en commune le 28 mars 1912.

    Pour fêter le centième anniversaire de la station le 28 mars 2012, la municipalité a cherché à en faire « la station de l'élégance », à l'image de ce qu'elle fut dans les années 1930, et a défini cent projets pour les cent ans de la commune.

                                     Le Touquet

    Pour plus d'informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Touquet-Paris-Plage

    Histoire du Touquet : http://www.letouquet.com/accueil/decouvrirletouquet/histoiredutouquet.aspx

    La majorité des bâtiments ont été construits dans les années 1920, période des "Années Folles" et sont des propriétés privées (villas), dont la toiture et la façade sont préservées en raison de leur architecture originale ou représentative, de leur intérêt historique et artistique.

    A découvrir : un diaporama des villas d'une autre époque; une bien jolie promenade sans quitter son fauteuil: http://www.letouquet.com/accueil/decouvrirletouquet/lesmonumentshistoriques.aspx

     

    Les édifices municipaux comme l’Hôtel de ville ou le Marché Couvert font la fierté de la ville.

    Voici quelques photos du marché couvert ; c'était aussi jour de marché.

       Le Touquet

       Le Touquet

                       Le Touquet

    Remarquez la superbe structure en bois, en forme de coque de navire inversée.

       Le Touquet

       Le Touquet

       Le Touquet

       Le Touquet

    Les étals carrelés à l'ancienne donnent une belle dimension à ces halles couvertes.

       Le Touquet

    Après quelques achats, et un repas, nous voici sur la digue et la plage du Touquet.

       Le Touquet

    Les nuages alternent avec des périodes ensoleillées.

       Le Touquet

    Ici, on remarque les cabines agréablement colorées, ainsi que des villas "1900" qui côtoient des immeubles modernes.

       Le Touquet

       Le Touquet

                 Une surprise ...Serions-nous sur une autre plage ?

        Le Touquet

                 C'est bien une oasis implantée sur le sable du Touquet.

        Le Touquet

     Il est temps de se remettre en route et de découvrir la petite station balnéaire suivante que l'on aperçoit : Stella Plage.   

        Le Touquet 

            A suivre : Mer et plages en fin d'été, sur la côte d'Opale.

    http://clio-se-balade.eklablog.com/mer-et-plages-en-fin-d-ete-sur-la-cote-d-opale-a100194273

                        Etaples - La Canche,le port,la pêche,la ville et ses peintres.


    6 commentaires
  •        Mer et plages en fin d'été.

                      ARTICLE PRECEDENT  :  LE TOUQUET.

                    http://clio-se-balade.eklablog.com/le-touquet-a100179515

    Voici quelques photos prises sur les plages du Touquet et de Stella Plage, avec quelques photos insolites, à la fin. Bonne promenade sur le sable.

     Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Mer et plages en fin d'été.

    Voici 2 photos qui me touchent beaucoup...Cette dame qui donne un peu de pain aux mouettes et fait quelques photos de celles-ci. 

         Mer et plages en fin d'été.

         Mer et plages en fin d'été.

    Et voici les photos que j'ai appelées : " Les mariés de la mer ". Mes photos ont été prises de loin,  j'ai dû un peu pousser la netteté, pour cadrer le sujet central.

               Quel angle choisir ? Ne traînons pas, l'eau est froide !

    Mer et plages en fin d'été.

           " Champagne ! " , les pieds dans l'eau, ça c'est original !

    Mer et plages en fin d'été.

                                          Vite....  les pieds au sec  !

    Mer et plages en fin d'été. 

           A Mademoiselle, maintenant ; soulevez vos jupons, ils sont trempés !

                      Tiens, un intrus  ! ? Apparemment, ça ne le gêne pas.

          Mer et plages en fin d'été.

                      Merci Mademoiselle ; vous suivez ?  Nous, on avance ! 

                      Sympas, les hommes !

          Mer et plages en fin d'été. 

       

                                    " La Madrague " - Brigitte Bardot.

              

                  A bientôt pour une petite visite de Montreuil-sur-Mer.

                                    Mer et plages en fin d'été, sur la côte d'Opale.

     


    15 commentaires
  •                  Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).

    VOIR L'ARTICLE CONSACRE A MONTREUIL : 

    http://clio-se-balade.eklablog.com/montreuil-sur-mer-la-ville-la-citadelle-et-les-remparts-a102344751

    Le 4 septembre 1837, Victor Hugo, en balade sur la Côte d’Opale en compagnie de sa maîtresse Juliette Drouet, fait une halte à Montreuil.
    Il y reste une matinée, visite l’abbatiale Saint-Saulve, se promène sous les grands arbres des remparts, déjeune dans une auberge et repart.

           Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).

    Il écrit ceci à sa femme Adèle :

    « Montreuil-sur-mer serait mieux nommée Montreuil-sur-plaine; depuis les remparts, on a une vue admirable de coteaux et de prairies, car la ville est haut située».     

          Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo). 

    Quelques années plus tard, Victor Hugo situe à Montreuil une grande partie de la première partie de son roman "Les Misérables".

    Résumé : http://www.alalettre.com/victor-hugo-oeuvres-miserables-resume.php

    Plus d'informations sur Victor Hugo et son roman: http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Mis%C3%A9rables

               Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).


    Le personnage principal du roman, Jean Valjean, après s’être échappé du bagne, s’est repenti de quelques "erreurs", s'est enrichi honnêtement et acquiert une usine à Montreuil.
    Celle-ci fait la prospérité de la ville dont il est, en somme, le bienfaiteur.
    Il y devient maire sous le nom de Monsieur Madeleine.

                             Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).

    Montreuil est le théâtre de l’essentiel du conflit entre Valjean et Javert.
    C’est également la ville natale de Fantine, la mère de Cosette.

    C'est ici que s'ouvre le combat entre le bien et le mal, la fameuse "tempête sous un crâne", le voyage terrifiant dans les profondeurs de la conscience du héros. C'est ici que se noue l'action du roman.

                         Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).       

    Quand Victor Hugo a situé son roman à Montreuil-sur-Mer, il ne pouvait s'imaginer que plus de 150 ans plus tard les descendants des gens qu'il avait croisés le 4 septembre 1937 joueraient les personnages qu'il avait créés dans son roman.

    Été 1996. À la recherche d’un gros événement pour la saison estivale, quelques Montreuillois ont une idée géniale : et si on montait Les Misérables en son et lumière ?

    Il faut du monde ? Pas de problème, les Montreuillois adhèrent tout de suite.

    Il faut un metteur en scène ? C’est Dominique Martens, créateur de spectacles vivants, qui s’y colle. 

    Maintenant, chaque année, en été, sont donnés une série de spectacles "son et lumière", au cours desquels 300 figurants endossent à la fois les costumes de leurs ancêtres et ceux des personnages du roman.

    Les destins de Fantine, Javert, Jean Valjean, Cosette, les Thénardiers se croisent dans le cadre de la citadelle. 

    « Créer un tel spectacle, c’est bien sûr un formidable pari artistique. Mais c’est aussi et surtout une aventure humaine qui permet de valoriser le travail de centaines de bénévoles de Montreuil et sa région.

    Ensemble, ils ont créé les costumes, les accessoires ; ensemble ils ont monté les régies son et lumière ; ensemble ils ont organisé, préparé, répété.

    Peu à peu, le spectacle est devenu leur spectacle. Sa force est là ».

    Ce spectacle a lieu dans le cadre de la citadelle.

             Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).

    VOICI DE NOMBREUX LIENS QUI VOUS PERMETTRONT D'APPRECIER CE DEFI.

    http://www.lesmiserables-montreuil.com/  

    http://www.lavoixdunord.fr/lvm/spectacle-les-miserables-a-montreuil-sur-mer-ia0b0n1413526

    http://www.lavoixdunord.fr/culture-loisirs/en-son-et-lumiere-avec-les-miserables-ia0b0n1436729

    http://www.mincoin.com/galeries/public/index/afficher-galerie/express/1/id/171

    http://www.tourisme-montreuillois.com/activites_details.php?id=4&idrub=4&id_detail=100

    http://www.wat.tv/video/miserables-son-lumieres-remarquable-1oaq0_2eyxv_.html

            

                                                     Montreuil-sur-Mer et "Les Misérables" (Victor Hugo).

     


    1 commentaire
  • Montreuil-sur-Mer : “Une page d’histoire dans un écrin de verdure”.

    Cet article fait suite à : "En Côte d'Opale: Etaples et ses alentours"

    ** http://clio-se-balade.eklablog.com/etaples-la-canche-le-port-la-peche-la-ville-et-ses-peintres-a99871490

    **  http://clio-se-balade.eklablog.com/le-touquet-a100179515

    ** http://clio-se-balade.eklablog.com/mer-et-plages-en-fin-d-ete-sur-la-cote-d-opale-a100194273

                           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Montreuil est installée sur un promontoire à la jonction de deux axes de circulation : un fleuve, la Canche, et une route terrestre reliant Paris au nord de la France.
    Dominant la Canche, à 10 km d'Étaples, Montreuil jouit d'une position géographique et stratégique privilégiée.
    La ville est isolée des plateaux voisins par les vallons d'Écuires et de La Madelaine.

             Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

     

    Depuis plusieurs siècles, la campagne environnante a remplacé la mer distante d’une quinzaine de kilomètres.

             Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Bien que située à plus de 10 km de la mer, Montreuil fut pendant longtemps un port maritime de première importance.
    A l’époque romaine, la mer remontait l’estuaire et atteignait le site de Montreuil.
    Les bateaux naviguaient jusqu'au port sur la Canche, qui aujourd'hui, ne permet plus que la navigation de barques de pêche et des kayaks.
    Cette particularité explique le nom usuel de Montreuil-sur-Mer.

    Afin de rendre plus agréable la lecture du texte, j’ai inséré des photos des quartiers les plus anciens, dont les maisons sont adossées aux anciens remparts, ainsi que des photos de la citadelle, telle qu’on peut la voir actuellement.

    Les églises mentionnées plus loin sont situées au centre de la ville, sur une élévation du terrain, de même que l’hôtel-de-ville et des bâtiments plus modernes.

    Les premiers remparts furent édifiés dès le 9ème siècle par Helgaud, comte de Ponthieu.
    Il fait de la ville un lieu sûr.

                             Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Des moines bretons de Landévennec, après la destruction de leur monastère par les Vikings, arrivent à Montreuil-sur-Mer en 913, et demandent protection au comte Helgaud, pour eux et pour les reliques de leur fondateur, Saint Guénolé.

    Quelques temps plus tard, les bénédictines de Sainte Austreberthe se seraient, elles aussi, installées à Montreuil-sur-Mer avec d'autres reliques.

                        Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    L’affluence des reliques fait de la ville un important centre de dévotion.
    Durant le Moyen-Age, cette précieuse collection de reliques de saints, ainsi que huit églises attirent les pélerins de l'Europe entière. 
    Désormais appelée "Cité des Corps Saints", la ville devient prospère.
    La population va dépasser les 10.000 habitants. 

           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    L'histoire de Montreuil est intimement liée à l'histoire religieuse.
    A propos du nom "Montreuil" existent deux interprétations :
    - dérivé probable de monasteriolum , "petit monastère"
    - et clin d’oeil :   Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.


    Dès le 10ème siècle Montreuil a une place importante dans l’histoire.
    Rattachée au domaine royal en 987, lors de l'accession au trône de France de Hugues Capet, la ville est le seul port de mer du domaine royal, l’unique accès à la mer des Capétiens jusqu’en 1204.

           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Tout comme Arras, Montreuil passe pour être une riche cité drapière du 11ème au 13ème siècle.
    Sa renommée rivalise jusqu'en Italie avec les draps de Flandre et d'Artois.
    Ses industries et ses tanneries sont célèbres en Europe.
    Le transit de vivres et marchandises permet à la ville de prospérer.
    Une charte est accordée par Philippe-Auguste en 1186.

          Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Afin de protéger cette ouverture maritime de premier plan, Philippe-Auguste édifie, au début du XIIIème siècle, un puissant château. 
    De nouveaux remparts accompagnent le développement urbain.

                    Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

     

           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    À la fin du Moyen Âge, l'ensablement de la Canche entraîne le déclin de la ville.
    Le commerce maritime périclite.

          Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    En juin 1537, les troupes de Charles-Quint et d'Henri VIII d’Angleterre mettent le siège au pied de Montreuil. Contrainte de se rendre, la ville est en grande partie détruite.

           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    François Ier ordonne la construction d’une nouvelle enceinte urbaine.

            Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Trente ans après, en 1567, sous Charles IX, une citadelle est élevée à l’emplacement du château de Philippe-Auguste.

           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts. 

    Vauban perfectionne l'œuvre de ses prédécesseurs en remaniant la citadelle et en y ajoutant un magasin à poudre et un arsenal.

         Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

     Montreuil subit aussi de nombreux incendies

    Une épidémie de peste fait des ravages en 1596.

         Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Le 18ème siècle renouvelle le visage urbain.
    Les établissements et édifices religieux sont entièrement rénovés.
    De 1750 à 1810, près de quarante hôtels particuliers sont édifiés.

         Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    En 1804, sous Napoléon 1er, lors du camp de Boulogne (tentative infructueuse d’invasion de l’Angleterre), le va-et-vient des troupes de la Grande Armée confirme le caractère militaire de la cité.

    Le flan droit du camp est installé à Montreuil et redonne à la ville un peu d'animation, les maréchaux Soult et Ney y ont leur quartier général.

          Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Victor-Hugo ne passe à Montreuil qu'une seule demi-journée, le 4 septembre 1837 lors d'un voyage dans le Nord, en compagnie de sa maîtresse Juliette Drouet.

    Il écrit ceci à sa femme Adèle :

    « Montreuil-sur-mer serait mieux nommée Montreuil-sur-plaine; depuis les remparts, on a une vue admirable de coteaux et de prairies, car la ville est haut située».

    Il va immortaliser la ville en inventant monsieur Madeleine, ex Jean Valjean , bagnard qui devient maire de la cité dans " les Misérables ".

    Voir article complémentaire : http://clio-se-balade.eklablog.com/montreuil-sur-mer-et-les-miserables-victor-hugo-a102344791

    Au XIXe siècle, les grands axes de circulation vers Paris, Arras et Boulogne se détournent de Montreuil.
    En 1878, l’inauguration de la ligne de chemin de fer Arras-Etaples et la construction de deux gares permettent à la ville de sortir de cette situation d’enclavement.

    Pendant la Guerre de 1914-1918, Montreuil-sur-Mer renoue avec sa vocation de ville forte en accueillant le Grand Quartier Général Britannique sous le commandement du maréchal Douglas Haig.

    Aujourd’hui Montreuil-sur-Mer est devenue une destination touristique bien agréable, charmante petite ville fleurie à deux pas de la côte d’Opale. 

    POUR EN SAVOIR PLUS :  

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Montreuil_(Pas-de-Calais)  

    http://www.tourisme-montreuillois.com/flash/territoire/montreuil.swf

    http://www.nordmag.fr/nord_pas_de_calais/montreuil/montreuil.htm  

    http://www.tourisme-montreuillois.com/  

    http://www.tourisme-montreuillois.com/activites.php?id=4  

    http://www.musees-montreuilsurmer.fr/  

    http://www.tourisme-montreuillois.com/activites_details.php?id=4&idrub=4&id_detail=84

    Quelques édifices intéressants.

    En ce qui concerne les 2 églises, je déplore que, lors de ma visite, elles étaient toutes deux fermées ...Il faudra y retourner !

    ** L’abbatiale Saint-Saulve.

    http://www.tourisme-montreuillois.com/activites_details.php?id=4&idrub=4&id_detail=86

                  Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    Construite au 12e siècle à l'emplacement d'un monastère plus ancien dédié à Saint Walloy, (déformation locale du nom de saint Guénolé), fondé par les moines bretons de Landévennec en 926, l'abbatiale accueillait aux 12e et 13e siècles les pélerins attirés par les nombreuses reliques.
    Dans ses dispositions initiales, l'édifice présentait un plan caractéristique des églises de pèlerinage avec chœur à déambulatoire et chapelles rayonnantes où les reliques étaient exposées.
    Reconstruite après la catastrophe naturelle de 1467, l'église est incendiée lors du siège de 1537 et perd définitivement son chœur, son transept et l'étage de ses fenêtres hautes.
    De cette époque ne reste que le portail, sculpté en 1467.
    Dernier vestige de l'édifice du 12ème siècle : le bloc de façade qui est constitué d'une tour massive coiffée d'un clocher à lanternon (du 18ème siècle).
    L'abbatiale abrite aujourd'hui des reliquaires en argent du 17e siècle.

                     Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.


    ** La chapelle de l'Hôtel-Dieu.

                    Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.

    L'Hôtel-Dieu se situe juste à côté de l'abbatiale Saint-Saulve.
    Il fut fondé vers 1200 avec pour mission d'accueillir les pélerins et les malades.
    Au fil du temps, les bâtiments se dégradèrent puis furent reconstruits.
    La chapelle est reconstruite intégralement, entre 1871 et 1874, en style gothique flamboyant.
    La chapelle de l'Hôtel-Dieu est dotée de superbes vitraux du 19ème siècle, ainsi que de belles boiseries du 18ème siècle.
    Elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 2000.

    L’Hôtel-Dieu a conservé sa vocation hospitalière jusqu’en 1992.


    ** L’hôpital des orphelins.

           Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.


    Dès le 15ème siècle, Montreuil se soucie des orphelins qui sont confiés à des nourrices.
    En 1640, un orphelinat est créé grâce à la générosité du comte de Lannoy, gouverneur de Montreuil de 1620 à 1648.
    Au 18ème siècle, un abbé fait reconstruire l’établissement tombé en ruines et le dote d’une chapelle.
    Placée sous le double vocable de Saint Simon et Saint Jude, l’institution est
    administrée par des soeurs franciscaines (prient lors des offices, vivent d’aumônes et prodiguent des soins tant aux enfants qu’à d’autres personnes de la ville, ou à des pélerins).

    Elles seront relayées par des sœurs de l’Immaculée Conception, jusqu’à la fermeture de l’établissement en 1963.

       La suite du sujet : Montreuil et "Les Misérables" de Victor Hugo.

    http://clio-se-balade.eklablog.com/montreuil-sur-mer-et-les-miserables-victor-hugo-a102344791

                                              Montreuil-sur-Mer : la ville, la citadelle et les remparts.   

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique