• Arras : Les boves

    BOVES NET

    Ici ,il m'a fallu "emprunter" l'une ou l'autre image .
    Merci à leurs auteurs.

    Un logo les différencie.


    Les photos sont assez sombres...normal ,elles ont été prises dans des souterrains.

     
    Le terme picard " boves "désigne des galeries reliant des caves entre elles...


    Le réseau existant à Arras est remarquable par sa longueur et son excellent état.
     

    ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (5)   

     Un circuit partant de l'Hôtel de Ville (Office du Tourisme) permet de découvrir une infime partie de l'immense réseau de galeries qui circulent sous la ville.


    [ Se renseigner préalablement car cette visite se fait toujours avec un guide.]

    Situés à 12 mètres en dessous de la surface des places,les souterrains de la ville d’Arras, appelés « Boves d’Arras »,furent creusés par la main des hommes depuis le Xème siècle.

      ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (10)  

    A l'origine de ce réseau,les carriers creusèrent la craie,au Xe siècle,pour dresser un mur d'enceinte autour de la ville.


    Les maisons avec leurs belles façades blanches ainsi que les caves ont été construites quelques siècles plus tard.

      ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (2) 

    A partir du XVème siècle,agrandis et aménagés par les habitants d'Arras,les boves connurent, de multiples fonctions:caves, silos, écuries….


    Les souterrains,à température constante de 11° C,faisaient fonction de lieu de stockage et de dépôt pour les denrées alimentaires (céréales, légumes…), mais aussi pour le vin, la bière…
     

    ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (6)

    Ils servaient aussi de liens entre les caves,ainsi que de caches aux habitants de la ville.

    Des colonnes de grès ou piliers de calcaire furent édifiés pour soutenir les voûtes des salles,et des escaliers permettaient aux riverains d'y descendre.

      ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (9)  

    Les maisons de la Grand'Place et de la Place des Héros ont deux sous-sols:

    le premier était réservé aux écuries;le second servait de garde manger.

    Sur les murs , des traces indiquent l'entreposage et le maniement de barriques .

      ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (3)  

    Durant la visite , le guide explique comment il est possible,

    depuis la Place des Héros,d'accéder aux boves,

    mais aussi sous quelle maison on se trouve ...


    Ce réseau de galeries s’étend sous toute la ville,et même au-delà.

      ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (1)


    Cependant l’épisode le plus important de l’histoire des boves d’Arras est sans nul doute l’utilisation des souterrains par l’état-major britannique lors de la Première Guerre mondiale .

    ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 -  

     

    Celui-ci avait élaboré un plan ambitieux en intégrant les carrières dans un vaste réseau souterrain pour permettre aux troupes de surgir à quelques mètres devant les lignes ennemies,mais nul ne savait quand ...


    Pour cela, l’armée britannique engagea de lourds travaux qui durèrent six mois,dans le sous-sol arrageois.

    C'est ainsi que les souterrains furent électrifiés et reliés à des canalisations d’eau (pour les cuisines, les lavoirs, les besoins quotidiens , etc ...).

     

    ARRAS - BOVES 1 - 29 AOUT 2010 - (11)


    Furent aussi aménagés des chambrées,des postes médicaux,un hôpital,des postes de commandement,une voie ferrée pour le ravitaillement.

    Les boves sont alors devenues une véritable cité souterraine : 22000 à 24000 soldats étaient cantonnés dans les souterrains...  des tranchées sous le sol.


    Le 9 avril 1917,à 5h30 du matin,lors de la "Bataille d’Arras",20000 soldats surgirent de ces souterrains,à quelques mètres devant les lignes allemandes permettant ainsi de surprendre celles-ci et de repousser le front à 8 kms.

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, les boves servirent essentiellement comme abri à la population civile lors des bombardements anglo-américains de 1944.

     

    ARRAS - SEPTEMBRE 2011  

    Lors de notre excursion,nous avons eu l'occasion de nous restaurer dans une salle d'un établissement,située dans "la cave" ....génial en tous points. 

    ARRAS - SEPTEMBRE 2011 (1) 

    2 LIENS CONCERNANT LES BOVES : CLIC 1   CLIC 2

     

    Je ne pouvais pas presque terminer ce reportage concernant Arras sans la chanson ..."Avec l'ami Bidasse " :

                       CLIC : Avec l'ami Bidasse "     

     

     

    « Arras : l' Hôtel de Ville ** Le point d'eau du jardin et Isis ** »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :